Ma démarche créative

Portrait Sylvie Doagio DoamabijouxJe m’appelle Sylvie Doagio, je suis italienne et je vis à Paris depuis de nombreuses années.

Depuis toujours je suis passionnée par l’art, l’histoire, l’artisanat, la création et la recherche.

Je m’intéresse à l’univers du bijou parce que, pour moi,  il n’est pas que un accessoire de mode, évenementiel ou quotidien, il est beaucoup plus que cela ….

…. le bijou est l’aboutissement d’un projet qui rassemble des sentiments et des arts tels l’architecure, la sculpture, l’Histoire, l’émotion, l’humain, l’esthétique, la recherche, la technique, l’innovation, la précision, le design, l’artisanat, le savoir-faire,  la mémoire, …

 

Le bijou est un symbole, un souvenir, un lien, un héritage.

 

De la cellule familiale à la sphère politique, il obtient toujours le respect de ses propriétaires. Le bijou, indépendentamment de sa valeur monétaire, est toujours chéri de façon irrationnelle et émotionnelle, ce qui fait que sa préciosité sentimentale est inéstimable, et ce sont la gratuité et la liberté de cette valeur qui font sa richesse !

C’est incroyable comment un si petit objet peut contenir et crystalliser autant d’informations, de valeurs et d’émotions.

Durant mes études artistiques à Gènes, j’ai longtemps été bercée par les lois et les mécanismes de la Renaissance italienne (XIV-XVI siècles), on m’a souvent dit que je ressemblait à la Joconde (je ne sais pas si c’est un compliemnt, mais bon !), où l’homme et au centre de la vision du monde, où la nature est en perpétuelle transformation, régénération, renouvellement.

 

La création est ainsi un constant renouvellement en quête d’inspiration, d’innovation et d’idées nouvelles et anciennes, reprises et revisitées.

 

Léonardo da Vinci (1452-1519), a repris ce concept de « Natura Naturans * »,  de « Nature en devenir », où le microcosme : l ‘Homme,  reflète le macrocosme : l ‘Univers. Le parallèle peut être fait entre le fonctionnement micro de la cellule et le fonctionnement macro de l’espace : à des échelles différentes, leurs modes  de fonctionnement sont très proches.

Le plus petit contient les éléments du plus grand

Leonardo da Vinci, Studio delle proporzioni,<br> l'uomo di Vitruvio (1452-1519)

Leonardo da Vinci, Studio delle proporzioni,
l’uomo di Vitruvio  (1452-1519)


Mes bijoux sont crées à partir d’une idée, d’une rencontre, d’une histoire, d’une image perçue au fil de mes déplacements ou d’une demande très personnelle.

L’art, l’histoire, la Renaissance, le Japon, l’Italie, la nature, l’Opéra, la symbolique, le futurisme, l’architecture, l’Afrique, la sculpture, les matières, le rêve, la vie, le mouvement, ….. en réalité tout est source d’inspiration et surtout, tout est une question de regard, d’observation, de curiosité et d’échange.

Si j’ai une idée, je la note sur mon calepin, je fais des croquis, je refléchis,  je l’élabore, l’idée mûrie, se transforme et enfin elle prend forme : je sculpte la maquette dans la cire, j’utilise le procédé de la cire à fonte perdue.

Doamabijoux est l’aboutissement d’un projet longtemps mûri, réflechi et desiré !

La création est une ouverture vers les autres et leurs univers.

Dessins, recherche et création, Doamabijoux

Dessins, recherche et création, Doamabijoux

* Natura Naturans vient du latin, traduisible par « Nature mutante, modifiante, transformante »

– Giordano Bruno, (1648-1600) – philisophe de la Renaissance
– Giordano Bruno, film del 1973 , de Giuliano Montaldo, avec Gian Maria Volonté et musique de Ennio Morricone

Sylvie Doagio, DOAMA bijoux